fenêtres

« Ce qu'il y a de mieux, dans les musées, ce sont les fenêtres. »

Pierre Bonnard

 

 

La fenêtre est un objet au statut ambigu, une "matrice d'ambivalence" comme dit Rosalind Krauss. Métaphore du regard porté sur le monde la fenêtre est pour Domergue à la fois un symbole puissant, un outil d'analyse et un matériau.

Ses fenêtres montrent le hors-champ, les exclus de la société, les oubliés, les sans-visage ou des fragments de nature tronquée, tramée, contrainte par l'homme. Ou bien encore des extraits de texte d'un sociologue qui observe, découpe et tente de rendre compte de la réalité de l'artiste dans son processus créatif.


fenêtres tramées

 

Fenestré-réticulé, 2016-2020, fenêtres réutilisées, tranches d'arbres, images photographiques impression laser marouflées sur bois, grillages, fil de fer, rails métalliques, branches, bois grillé, dimensions variables. Avec le soutien de Caza d'Oro résidences d'artistes Mas d'Azil.

Fenêtre tramée 3 (détail),  2016, cadre de fenêtre, branches, tiges et ruban métalliques, fil de fer, 140x68x25cm.

nous autres

Cette série a été créée pour une commande du Musée d'art Hyacinthe Rigaud de Perpignan en 2019 dans le cadre de la commémoration du 80ème anniversaire de la Retirada (exil des républicain espagnols en 1939). A mi-chemin

Le projet a bénéficié de la Bourse d'aide aux projets mémoriels de la Région Occitanie 2019.

Nous autres 1,  2019, fenêtres bois et PVC, images photographiques (impression laser) marouflées sur bois, 140x180x10cm. Photographie de Manuel Moros (républicains espagnols pendant la Retirada, Port Bou, 1939) et de Vincent Trémeau (réfugiés Rohingyas de Birmanie, camp de Kutapalong, Bangladesh, 2018)

Nous autres 2, 2019, fenêtres bois et PVC, images photographiques marouflées sur bois, 140x110x10cm. Photographie de Manuel Moros (républicains espagnols pendant la Retirada, Port Bou 1939) et de Vincent Trémeau (réfugiés Rohingyas de Birmanie, camp de Kutapalong, Bangladesh, 2018)

fenêtres ensauvagées

Les fenêtres de cette série ont une connotation naturaliste. Par le sujet traité (une liane, un buisson, des moisissures) mais aussi parce qu'elles sont restées en jachère dans le jardin de l'artiste pendant plusieurs années.

 

Fenêtre, glycine et saule, 2015,  fenêtre vieillie en extérieur, images photographiques marouflées sur dos de vitrage, 140x70x8cm.


 

Fenêtre et buis, 2009-2014, fenêtre vieillie en extérieur, images photographiques marouflées sur dos de vitrage, 70x50x10cm


 

Fenêtre moisie, 2008-2013, fenêtre vieillie en extérieur, photographies argentiques collées sur dos de vitrage,  moisissures, 50x51x4cm.


fenêtres écrites

Cette série de fenêtres provient d'une résidence de co-création avec le sociologue Eric Villagordo : Processus/Découpe, Maison Salvan , Labège, 2009.

Les extraits de textes marouflés sur les vitrages proviennent des échanges d'Eric Villagordo avec l'artiste lors de la résidence.

Processus/Découpe

 

 

Fenêtres écrites, 2012, fenêtres, photocopies de textes marouflées sur vitrages, installation dans le jardin du Mas Saint Jacques (atelier de l'artiste).

 

Fenêtre écrite 1,  2009, fenêtre, fragments de textes imprimés sur papier marouflé sur dos de vitrage,

150x51x9cm.

 



 

Fenêtre écrite 2, 2009, fenêtre vieillie en extérieur, fragments de textes sur papier marouflé sur dos de vitrage, 40x52x12cm.


 

Fenêtre écrite 3, 2009, fenêtre, fragments de textes imprimés sur papier marouflé sur dos de vitrage, 51x52x10cm.