redoublements

"La structure fondamentale de l’illusion n’est autre que la structure paradoxale du double".

Clément Rosset

carré bleu

Galerie Licence III, Perpignan, 2011

 

En 2010 l'artiste Patrick des Gâchons a réalisé une peinture murale dans la galerie Licence III. Un carré bleu sur fond blanc selon son protocole habituel.

http://www.capc-bordeaux.fr/patrick-des-gachons

Suite à des travaux de rénovation de la galerie l’œuvre de P. des Gâchons a été recouverte et cachée par un doublage du mur avec des plaques de plâtre.

En 2011 mon projet Projection 1 a consisté à projeter une image photographique de l’œuvre de P. des Gâchons sur la nouvelle paroi à l'endroit et au format exacts de sa première installation...

Une sorte de réactivation numérique, par mon intermédiaire, de son œuvre de 2010 en phase avec le "passage du temps" et le "programme de vie" chers à l'artiste:

http://www.lartvues.com/2014/12/16/ceret-debut-de-lexposition-de-patrick-des-gachons-ce-samedi-au-musee-dart-moderne/

 

Un clin d’œil aussi au "Bleu électronique:: Hommage à Yves Klein" réalisé par Fred Forest au Musée de Benevento (Italie) en 1984.


Projection 1,

image photographique vidéo-projetée d'une œuvre de Patrick des Gâchons, 250x250cm

 

kaleïdoscopies

Résidence Vision et perception du paysage

Collège Françoise Giroud, Vendres, 2010

 

Une résidence de 3 mois dans un collège situé au milieu d'une plaine viticole, une salle à disposition au 2ème étage avec vue à 180 degrés sur la vie du collège et le paysage environnant, un mur-écran de grande largeur, du matériel vidéo à disposition...

De ce contexte est né l'idée de filmer puis scénographier en miroir le quotidien des élèves, le rituel des sorties de cours, les navettes de bus, les ateliers de danse contemporaine...

Le principe de la série Kaleïdoscopies est la dilatation de l'image, une transformation géométrique par répétition d'une même séquence vidéo projetée 3 fois simultanément sur un plan horizontal. Les images vidéos sont synchrones, mises bord à bord mais avec un effet miroir au niveau des axes verticaux séparant chaque projection.

Ces reprises en miroir créent des fictions, font écho aux chorégraphies interprétées par les élèves ou au balai des bus de transport scolaire.

Kaleïdoscopie 1,

installation vidéo panoramique,

3 vidéoprojecteurs, son spatialisé, 200x500cm.

 

Kaleïdoscopie 2,

installation vidéo panoramique,

3 vidéoprojecteurs, son spatialisé, 200x500cm.

 

Kaleïdoscopie 3, installation vidéo panoramique,

3 vidéoprojecteurs, son spatialisé, 200x500cm.

 

répliques

Art éphémère et commerce

Ville de Perpignan, 1996

Intervention dans un local commercial désaffecté mis à disposition par la Ville de Perpignan pour la manifestation Art éphémère et commerce.

Il s'agit d'un leurre, d'un "double photographique" de la vitrine de la boulangerie du 326 de l'avenue Joffre que j'ai installé sur les parois vitrées et l'enseigne du magasin d'à côté; le 324. Fausse illusion, jeu de l'esprit bien plus que trompe l’œil. Mais léger trouble dans le quartier et souvent la même question posée au boulanger: "Vous avez ouvert un 2ème magasin à côté?"

Réplique 2,

images photographiques marouflées sur paroi vitrée, sur porte et enseigne, projecteurs, 324 avenue Joffre, Perpignan.




plein champ

Vendanges, 14 artistes - 12 lieux

Résidences et travaux in situ dans les vignes, caves, châteaux...

Château de Bois-Franc, Centre Culturel de Villefranche-sur-Saône, DRAC Rhône-Alpes, 1991

Plein champ,

images photographiques marouflées sur parois murales, structures et accessoires sanitaires, 320x2300cm


champ de vision

Champs d'art en Lauragais

Paysages et domaines agricoles du Lauragais (Aude)

5 artistes - 5 lieux, résidences et travaux in situ dans les champs, les villages, sur les routes...

CAUE de l'Aude, DRAC et Région Languedoc-Roussillon, Castelnaudary, 1995

Champ de vision, installation photographique et paysagère, images photographiques marouflées sur façade et volets, friche agricole, parcelle de tournesol, herbe fauchée sur 200m. Profondeur: 200m,

largeur: 0,60m à 10,50m


Champ de vision,

vue latérale et vue rapprochée de l'intervention sur le bâti,

images photographiques marouflées sur façade et volets, friche agricole, parcelle de tournesol, herbe fauchée sur 200m. Profondeur: 200m,

largeur: 0,60m à 10,50m