"La photographie est le médium du doute"   Dominique Baqué

 

Roland Barthes disait dans les années 80 que la photographie est "plate, mate et bête"...

J'aime déborder la bidimensionnalité de l'image photographique, repousser ses limites sensorielles, mettre en crise son pouvoir illusionniste. J'aime l’hybrider, prendre mes distances et douter avec elle.

Mon travail se prolonge donc facilement dans le champ du collage, de la sculpture ou de l'installation. Il met l'image en tension avec les matériaux, , l'espace, le temps ou la mémoire pour réinterroger constamment notre perception du monde.